Forgeage et laminage

Description courte du procédé

Le forgeage libre est un façonnage sans copeaux sous la pression entre deux appuis qui est produit chez ZOLLERN soit par une presse à forger (pression d'huile), soit par un marteau d´air (pression d´air).Dans ce cas, une modification de coupe transversale et une compression de structure du matériau seront effectuées. Auparavant les ébauches de profil, issues de coulées métalliques,  sont chauffées dans un four de gaz et façonnées dans une fenêtre de température de forge particulière et ainsi seront fabriqués des bagues, des douilles, des rondelles, des barres rondes et des barres plates en cuivre pur, en alliages de chrome de cuivre, d´aluminium de cuivre, de nickel de cuivre, d´étain de cuivre et de zinc de cuivre avec un poids allant jusqu'à 3.500 kg la pièce, de 1.000 mm de diamètre ou 10.000 mm longueur. Selon la demande du profil aux qualités de l'objet fini, le matériau peut être façonné à semi-chaud ou à froid ou amélioré par traitement thermique.

Chez ZOLLERN, à côté de ce type de forgeage, sont aussi pratiqués le laminage circulaire ainsi que l'estampage. Le premier procédé étant développé de la technique du forgeage. Ici, la barre de lingot va être poinçonnée sur la presse de forge et puis laminée à l´usine de laminage circulaire. Chez ZOLLERN, des bagues sans soudures avec un diamètre allant jusqu'à 1.800 mm et pesant jusqu´à 250 kg la pièce peuvent être laminées.

A la différence du forgeage libre, l´estampage s´effectue par insérer la pièce à forger dans un outillage fermé qui sera ensuite frappée par la matrice. Dans ce type d´estampage, un ébavurage est effectué par fraisage, ou par rabattage ou abrasion des contours de la pièce forgée. Les procédés de forgeage libre et de laminage circulaire peuvent produire des séries ou des pièces particulières économiquement rentables, étant donné les coûts d'outillage élevés avec l'estampage, seulement une production en série est économique. Suite aux différents types de forgeage et/ou au traitement thermique, les pièces à usiner sont soit soumises à différents tests ZOLLERN, traitées mécaniquement et finies, soit livrées au client comme pièces brutes de forge.